pro voyages, votre agence locale spécialisée à majorque, aux baléares | suivez-nous sur :
Services

Artá

Ajouter à mon Carnet
de Voyage

Artà surprend !

C’est la combinaison de patrimoine, tradition, modernité, nature et tourisme, qui a fait que cette municipalité est un coin de l’île qu’il faut absolument visiter pour retrouver, le temps d’un moment, la Majorque authentique.

Artà se trouve au nord-est de Majorque, dans la région Llevant, à 68 kilomètres de Palma et a 20 kilomètres de Manacor. Sa superficie est de 140 kilomètres carrés où se trouve une grande diversité de paysages – montagnes, plages, terres de cultures. À part le village d’Artà, il y a d’autres villages qui font partie de la commune, comme Colònia de Sant Pere, Montferrutx, Betlem et S’Estanyol, tous situés dans la Bahía d’Alcúdia.

Artà est l’une des rares municipalités de Majorque qui préserve encore aujourd’hui la richesse de son environnement rural et de ses paysages : 25 km de plages naturelles et le parc naturel du Levant qui préserve les espaces où s’épanouissent une flore et une faune diversifiées.

De plus, cette municipalité regroupe un nombre important de monuments préhistoriques (dolmens, navetas, villages talayotiques, etc.) tandis que les rues de la vieille ville nous ramènent au temps des grands nobles et des grands seigneurs, avec leurs maisons majestueuses et leurs blasons nobiliaires.

Artà est également synonyme d’artisanat et compte plusieurs maîtres artisans renommés dont la spécialité est de tresser la palme, un art appelé localement llatra. Nous vous invitons à découvrir une partie de l’île dont la visite est incontournable si vous souhaitez retrouver, l’espace d’un instant, la Majorque authentique.


  • JOUR DE MARCHÉ : Mardi

  • QUE FAIRE, QUE VOIR :

Le temple de San Salvador

Lieu le plus emblématique d’Artà. Situé sur une petite colline qui domine l’agglomération et ses alentours, il offre une vue splendide de l’ensemble du village, caractérisé par ses maisons basses, ses toits de tuile, ses terrasses et ses patios intérieurs. Ses plus grands points d’intérêt sont l’enceinte fortifiée, le sanctuaire et les dépendances du Donat, qui était chargé de l’entretien de l’enceinte.

Musée et église paroissiale de la Transfiguration du Seigneur

Majestueux édifice de style gothique, l’église actuelle a vu sa construction commencer en 1573. Vous observerez sur sa façade les arcs en ogives et les grandes fenêtres qui éclairent l’intérieur, le clocher de 25 mètres de haut et la grande rosace située sur le portail principal ou « portail des femmes ».

Cet édifice possède une seule nef bordée de 14 chapelles réparties de chaque côté, qui témoignent du pouvoir économique des grandes familles nobles d’Artà et de la diversité des guildes d’artisans. Le musée abrite une riche collection de pièces artistiques sur différents supports, certaines d’entre elles ayant été offertes par d’importants souverains européens à des représentants religieux de leur cour - Ecce homo.

Musée régional d’Artà

Ce musée a été fondé en 1928 sur l’initiative d’un groupe d’artisans érudits, passionnés par l’étude des caractéristiques historiques, archéologiques et culturelles de notre région. Il a pu être achevé grâce à un fonds alimenté par des donations privées et par les excavations archéologiques dirigées par le musée. Ses points les plus intéressants sont la collection ornithologique et l’exposition sur la dernière communauté préhistorique des Baléares.

Le village talayotique de Ses Païsses

Le village talayotique de Ses Païsses est l’un des sites archéologiques les plus importants et les mieux conservés des îles Baléares. Cette colonie est apparue avec la construction d’un talayot circulaire autour duquel plusieurs habitations et structures rituelles ont été établies. De nombreux siècles plus tard, le village a été entouré de la muraille cyclopéenne imposante que les visiteurs découvrent en premier. Ce parcours permet de partir à la rencontre des populations qui habitaient l’île il y a 3000 ans.

Viviers de La Colònia de Sant Pere

Les viviers de La Colònia de Sant Pere, situés sur les affleurements rocheux à proximité de la plage, ont été construits jusqu’au XXe siècle. Ils servaient à maintenir les poissons en vie, tant pour les vendre ultérieurement que pour les utiliser comme appât. C’est pourquoi ils empiètent partiellement sur la mer et sont construits avec des matériaux locaux : la pierre et le marès. Situés à 100 mètres les uns des autres, ils présentent une structure circulaire en pierres jointées avec du mortier et un dôme également de forme circulaire, recouvert de ciment. Leur porte est construite en dalles de pierre de grès et vous trouverez à l’intérieur une cuve rectangulaire dans laquelle le poisson était conservé.

Parc naturel de la Péninsule du Levant

Recouvrant une surface de 1 671 hectares, le parc naturel de la Péninsule du Levant regroupe les terres appartenant à Albarca, Es Verger et s’Alqueria Vella. Avec ses montagnes de haute altitude, ses plages vierges et ses falaises, son paysage est varié et abrite une flore et une faune diversifiées.

Dans cet environnement, vous pourrez profiter de l’ombre des chênaies et des pinèdes, et vous familiariser directement avec la végétation typique de la garrigue majorquine. Vous pouvez parcourir cet espace à pied, en vélo tout-terrain et même à cheval pour observer certaines espèces très appréciées, tels que le milan ou la tortue méditerranéenne, des oiseaux tels que l’aigle pêcheur ou les animaux d’élevage typiques des exploitations majorquines (chèvres, ânes, brebis, etc.). Pour ceux qui souhaitent passer la nuit dans cet environnement, réservez à l’avance : vous trouverez quelques refuges dans le parc, comme les maisons d’Albarca, les maisons de s’Arenalet avec terrain de camping, ou encore la maison de Los Oguers, de même que plusieurs itinéraires et activités qui vous permettront de mieux connaître l’ensemble du parc naturel de la Péninsule du Levant.

Espace artisanal, marché D’Artà

Ancienne station du chemin de fer reliant Artà à Manacor, cet édifice de trois étages et de forme rectangulaire est aujourd’hui utilisé comme centre d’artisanat et bureau d’information touristique pour Artà. Cet espace expose les œuvres réalisées par un grand éventail d’artisans spécialisés dans le palmier (llatra), le cuir, la joaillerie, les tissus, la restauration de meubles, l’argile et l’élaboration de miel, de liqueurs ou de vin, etc., et qui font de ce lieu une vitrine de la production locale. Situé stratégiquement sur la principale voie d’accès à la municipalité, cet édifice sert d’espace d’accueil pour les visiteurs, où de nombreux services leur sont également proposés : location de bicyclettes, circuits de randonnée, promenades à cheval ou en montgolfière, visites guidées, tours de propriétés historiques, parmi tant d’autres.

Ermitage de Betlem

À environ 10 km du centre d’Artà, l’Ermitage de Betlem est situé sur l’ancienne propriété de Binialgorfa, dans la Sierra de Artà. Fondée en 1805 par les membres des communautés érémitiques de Randa et Valldemossa, cet ensemble architectural a ensuite connu plusieurs expansions (cellules, cuisine, réfectoire et autres dépendances), la plus notable étant l’église, un édifice simple de Joan Rosselló.

Un large chemin bordé de cyprès mène à l’Ermitage. Autour des bâtiments, vous trouverez les vestiges des anciens potagers, l’espace et les structures destinés au stockage des réserves ainsi que les bâtiments d’élevage exploités par les ermites. Vous pourrez également admirer la Fuente de na Bernadeta, qui approvisionnait les ermites en eau. Enfin, depuis le belvédère, vous contemplerez le panorama merveilleux qui domine l’ensemble de la baie d’Alcúdia.

Grottes d'Artà

Les grottes d’Artá sont situées sur le littoral de Canyamel, au cap Vermell, et sont entourées de montagnes surplombant la mer. Visitées depuis des temps reculés, il y a de grandes probabilités que les habitants primitifs de l’île ainsi que les différents peuples qui l’occupèrent postérieurement les connaissaient déjà.

Après avoir franchi l’entrée d’une hauteur considérable, nous accédons à une vaste salle appelée Vestibule ou Salle d’entrée où l’on peut admirer d’innombrables stalactites aux formes surprenantes et proportions exceptionnelles suspendues à une voûte élevée ainsi que des stalagmites de grande taille, élégantes et sveltes qui s’élèvent du sol, évoquant des formes humaines tels des spectres mystérieux, immobiles et rigides, indifférents au regard humain et dotés de cette imposante supériorité propre aux merveilleuses créations de la nature.

Artisanat

Artà conserve un grand nombre d'artisans qui continuent d'offrir les produits de leurs fours, ateliers et magasins. Aussi pouvons-nous trouver des artisans qui fabriquent, traditionnellement, de la poterie, du pain, du textile, etc., et puis il y a d'autres métiers modernes tels que les bijoux, ou les vêtements. Cependant, l'artisanat le plus connu d’Artà est celui du palmier, connu populairement comme llatra, le tressage des feuilles d'un type de palmier local, le garballó, travail traditionnellement fait par les femmes et qui a été transmis de génération en génération. Paniers, sacs et tous les produits de llatra sont d’une qualité extraordinaire. Leur résistance, même lourdement chargés, en fait un produit très durable. Le garballo est un type de palmiers indigènes de l'île. Ses feuilles sont collectées uniquement dans les quinze premiers jours de Juillet et ensuite séchées au soleil. Ce type de palmier a disparu dans de nombreuses parties de l'île, étant toujours très abondante sur la côte est de Majorque, en particulier dans les municipalités de Capdepera et Artà, où la tradition survit encore. Malheureusement, il y a de moins en moins de personnes qui pratiquent cet art, ce qui met en péril sa continuité.

Le marché
Le marché traditionnel d'Arta a lieu tous les mardis autour de la Plaza del Conqueridor, éparpillé dans les ruelles adjacentes et en son centre, de 08h00 à 13h00. Il se compose de deux façons : une partie couverte et une partie en extérieur.

Suivant l’endroit où l’on est, les stands divergent. En effet, tout ce qui concerne l’artisanat local avec bijoux, céramiques, décoration, etc. se situe dans les petites ruelles de la ville, alors que sur la place centrale, on a essentiellement des étales de plantes et habits. D’autre part, pour ce qui est des produits frais, ceux-ci se trouvent au marché couvert : légumes et fruits mais aussi pains artisanaux, olives, sel, poisson et viande seront de la partie.

Enfin, le marché d’Arta est l’un des rares marchés proposant encore la vente d’animaux comme des lapins, pigeons, perroquets et bien d’autres.

Ce marché aux milles et une splendeur vous laissera bouche baie.


  • COMMENT S’Y RENDRE (TRANSPORT, TIB, TRAIN, ETC.) :

On peut joindre Artà en voiture par la route de Manacor ou celle du Port d’Alcúdia. On peut également utiliser le transport publique. Un bus passe directement par Artà. Une autre option est de prendre le train qui va à Manacor d’où il faudra prendre le bus jusqu’à Artà (L431). Une voie ferrée Manacor – Artà est en construction.

Guide Turistic
  • ACTIVITÉS & EXCURSIONS

  • BODEGAS - CAVES À VIN

  • GOLFS

  • HÔTELS

  • MARCHÉS

  • OÙ SORTIR

  • PARCS LOISIRS

  • PARCS NATURELS

  • PAYSAGES INCONTOURNABLES

  • PLAGES & CALAS

  • RESTAURANTS

  • SHOPPING

  • SITES TOURISTIQUES

  • LOCALITÉS

Majorque Minorque Ibiza Et formentera